Actualités

16
Novembre 2018
Le Team Minerva Oil by GBI souhaite finir la saison en beauté !
Le Team Minerva Oil by GBI souhaite finir la saison en beauté !

En cette fin d'année, les épreuves se multiplient et les championnats approchent de leurs dénouements. Engagé sur tous les fronts, c'est une fin de saison palpitante pour le Team Minerva Oil by GBI qui occupe toujours la 3ème place du Championnat de France Team à l'issue du Critérium des Cévennes, une position que l'équipe tentera de conserver à l'issue du Rallye du Var le week-end prochain. Entre-temps, Jean-Charles Beaubelique (DS3 WRC) est allé décrocher une belle 2ème place au Rallye de l'Indre en 2ème Division alors que le week-end dernier, Sylvain Michel s'adjugeait son second titre de Champion de France, sur terre cette fois-ci, sous les couleurs de Minerva Oil !


N'ayant pas roulé depuis le Cœur de France, Jean-Charles Beaubelique et Julien Pesenti retrouvaient la Citroën DS3 WRC à l'occasion du Rallye de L'Indre dans le cadre du Championnat de France 2ème Division. Avec encore en mémoire un mauvais ressenti au volant de la DS3, Jean-Charles repartait sur de nouvelles bases de réglages qui lui donnaient satisfaction dès les premiers mètres. Face à des R5 bien conduites et la DS3 WRC de Stéphane Pustelnick, Jean-Charles peinait à suivre le rythme de ce dernier mais occupait une solide 2ème place. Rapide et régulier, il tentait et réussissait plusieurs fois à se rapprocher du leader mais celui-ci se montrait implacable et il fallait se résoudre à la seconde marche du podium. Sentiment mitigé pour le pilote limougeaud qui visait la victoire mais peut se satisfaire de devancer des pilotes comme Michel Morin, Jérôme Galpin, Marc Amourette ou Eddie Lemaitre : "On est plutôt content de notre week-end car au départ, nous n’étions pas particulièrement en confiance avec la voiture à la suite du Cœur de France (une épreuve au profil similaire) où on avait un peu pataugé dans nos réglages et étions rapidement sorti. Là, on a remis les choses à plat et on est reparti sur de bonnes bases, tout n'est pas encore parfait mais ça commence à être sympa. Dans l'ensemble, nous avons fait un bon rallye avec cette 2ème place alors que nous n'avions plus parcouru les spéciales depuis 10 ans lors de la Finale de Châteauroux. On est tombé sur une meute de R5 bien conduites avec Michel, Marc, Jérôme et Eddie, on le sait tous les trois très rapide et on a aussi été surpris par les performances de Stéphane Pustelnick, très en verve ce week-end alors qu’au Ternois, on avait réussi à le dominer. Ici, je ne sais pas s'il a eu le déclic où si c'est le fait d'avoir participé à l'épreuve l'an dernier mais il était intouchable. On a souvent été très proche de lui mais dans certaines spéciales, il nous en mettait un peu plus et on a jamais pu inverser la tendance. C'est donc un bon résultat avec cette 2ème place devant toutes les R5 mais malheureusement derrière Stéphane. On sait qu’il reste du travail à faire pour parfaire nos réglages et se sentir vraiment bien dans l'auto mais je pense qu'on est sur la bonne voie. La Rochelle aurait pu être l’occasion de prendre notre revanche sur un rallye que l’on connait bien mais malheureusement comme on le sait, l’épreuve a été annulée il y a peu suite aux mouvements de grève. C’est dommage car il y avait un beau plateau et c’est un rallye que j’aime beaucoup. On verra maintenant si on peut encore rouler cette saison."


Avant cela, le Team Minerva Oil s'est rendu au Critérium des Cévennes avec Yann Sapin (106 F2/13) et un nouveau venu en la personne de Benjamin Cardenas (306 F2/14). Auteur de temps canon, ce dernier a parfaitement rempli son contrat alors que Yann Sapin devait renoncer prématurément. Toujours 3ème du Championnat, le Team se déplacera le week-end prochain au Rallye du Var pour la dernière épreuve avec deux autos comme nous l'explique Jean-Charles : "Là aussi le sentiment est un peu mitigé, d'un côté on est content car malgré l'abandon de Yann Sapin, on a réussi à conserver et même accroître notre avance pour la troisième place, mais de l'autre, on avait l'occasion de grimper d'un rang pour le titre de vice-champion. La grosse satisfaction du week-end vient de Benjamin Cardenas, un nouveau venu dans le Team, qui a fait un super rallye. 13ème au scratch, 1er non R5 et vainqueur du groupe F2000, assurément une bonne pioche qui s'est fait remarquer durant toute la course en devançant même Dommerdich avant son abandon. Dommage que la bataille entre les deux n’ait pas duré plus longtemps. L’objectif reste maintenant de conserver notre place sur le podium et pour cela, Benjamin fera de nouveau parti de l'équipe au Rallye du Var alors que l'on pourra compter sur le retour de Julien Marty qui disposera d'une Clio R3, sa Mitsubishi n'étant pas encore prête."


Enfin, deux très belles performances sont à noter le week-end dernier puisqu'en terminant sur la troisième marche du podium au Rallye Terre de Vaucluse, Sylvain Michel décroche le titre de Champion de France Terre sous les couleurs de Minerva Oil alors que dans le même temps, Michaël Lobry sur la Fiesta R5 s'adjugeait une victoire autoritaire au Rallye régional du Pays Rignacois.

26
Octobre 2018
Rebondir dans les Cévennes !
Rebondir dans les Cévennes !

Présent au Rallye Cœur de France à la fin du mois de septembre, le Team Minerva Oil by GBI.com espérait bien asseoir sa 3ème place dans le Championnat Team et pouvait compter sur les présences de Jean-Charles Beaubelique / Julien Pesenti (DS3 WRC) et de Yann Sapin / Axel Château (106 F2/13). Hélas, le premier cité se voyait contraint à l'abandon dés le premier chrono alors que le second ne pouvait marquer l'intégralité des points en raison d'un nombre de partants insuffisant dans sa classe. Néanmoins, le Team conserve sa troisième position avant d'aller affronter ce week-end le mythique Critérium des Cévennes.


Disputé sous un soleil radieux, le Rallye Cœur de France partait sur un rythme d'enfer dès la première spéciale et voyait dans le peloton de tête s'accumuler les fautes des différents protagonistes. Dans la liste de ceux-ci figurait malheureusement Jean-Charles Beaubelique qui commettait une petite faute dans un virage à droite où beaucoup se faisaient piéger. Hélas pour le pilote limougeaud, cette sortie dans un champ d'apparence bénigne l'obligeait à rendre le carnet après avoir constaté la perforation de l'échangeur de la DS3 WRC par un piquet.
Alors seuls représentants du Team, Yann Sapin et Axel Château menaient à bien leur tâche et décrochaient la victoire dans la classe F2-13 après une course solide. Mais avec moins de 3 partants dans leur classe, ils ne pouvaient scorer que 50% des points du fait du règlement. Les 15 points engrangés permettent malgré tout au Team Minerva Oil by GBI.com de conserver sa troisième place au Championnat de France.


Après la région Centre, c'est en Midi-Pyrénées que se rendra l'équipe pour disputer le Critérium des Cévennes. Yann Sapin / Axel Château (Peugeot 106 F2/13) seront de nouveau de la partie et seront épaulés par Benjamin Cardenas / Valentin Auge (306 F2-14). Initialement prévue, la participation de Julien Marty a du être annulée suite à une malheureuse sortie de route. Avant les Cévennes, Jean-Charles Beaubelique revient sur les épreuves du mois d'octobre : "Le Cœur de France ne s'est pas passé de la façon dont nous aurions souhaité, on avait fait très peu de kilomètres avant l'épreuve et avons rencontré des problèmes de frein lors du shakedown. On a essayé de partir sur un bon rythme mais au bout de quelques kilomètres seulement, on se fait piéger bêtement dans un droite au même endroit que Bryan Bouffier. On a traversé une clôture et sauté dans un champ, hélas un piquet a transpercer l'échangeur, impossible de continuer...
Malgré notre bévue, le Team marque des points avec la victoire de classe de Yann Sapin, toutefois réduite de moitié avec la règle des 3 partants. Ceci nous permet quand même de conserver notre 3ème place au Championnat avant les Cévennes où Yann sera encore présent. Benjamin Cardenas et sa 306 F2-14 feront également parti du Team, c'est un pilote performant qui connait bien la région et cette fois, tous pourront marquer l'intégralité des points. On regrette néanmoins l'absence de Julien Marty qui est sorti assez fort au Rallye du Cantal et doit remonter son auto.
De notre côté, la saison se poursuivra au Rallye de l'Indre dans une semaine en 2ème Division avec la DS3 WRC toujours, et si tout se passe bien probablement La Rochelle 15 jours plus tard."



Fidèle au Team Minerva Oil by GBI.com, Mickaël Lobry s'est porté acquéreur d'une des Fiesta R5 de l'équipe. Pour sa première sortie avec l'auto il y a deux semaines au Rallye de Sarlat, l'essai a été transformé puisqu'avec Gaëtan Parade, ils remportent la victoire scratch. Avec pour objectif une qualification pour la Finale de la Coupe de France des Rallyes qui aura lieu à Albi en octobre 2019, Julien et Gaëtan multiplieront les sorties en Coupe de France et ce dès ce week-end puisqu'ils participent au Rallye Côtes du Tarn.

28
Septembre 2018
Après Saint-Yrieix, cap sur le Cœur de France !
Après Saint-Yrieix, cap sur le Cœur de France !

Le week-end dernier se tenait la dixième manche du Championnat de France 2ème Division à Saint-Yrieix. A domicile, Jean-Charles Beaubelique et Minerva Oil décrochent une belle deuxième place après une lutte acharnée pour la victoire, seulement devancés par Benoit Vaillant, leader du Championnat. Sur sa lancée, Jean-Charles participera ce week-end au Rallye Cœur de France dans le cadre du Championnat de France Asphalte où le pilote de la DS3 WRC sera épaulé par Yann Sapin pour défendre la troisième place dans le Championnat Team.

A Saint-Yrieix, Jean-Charles Beaubelique et Julien Pesenti renouaient avec l'asphalte après une pause de près de deux mois. D'entrée dans le bon rythme, le pilote Limougeaud prenait la tête dans la première spéciale avant de la céder dans la seconde à un Benoit Vaillant en grande forme. Derrière, l'écart était déjà conséquent et on comprenait rapidement que la victoire allait se jouer entre les deux hommes qui se livraient un véritable mano à mano tout au long de la journée. Un coup à l'un, un coup à l'autre, le fauteuil de leader revenait à Jean-Charles qui regrettait avoir calé dans la dernière spéciale du jour, ce qui le privait d'une avance plus confortable.
Parti avec 9/10ème d'avance le dimanche matin, Jean-Charles se faisait cueillir à froid dans le premier chrono avant de commettre une erreur dans un carrefour dans le suivant où il perdait 6 secondes. Avec 8 secondes de retard à combler, il repartait à l'attaque dans la seconde boucle mais les 2 leaders faisaient jeu égal sur l'ensemble de celle-ci. Comprenant qu'il serait déraisonnable d'attaquer plus, Jean-Charles abdiquait dans les deux derniers chronos mais s'offrait une belle deuxième place sur les terres de son partenaire historique.

Dans la foulée, Jean-Charles Beaubelique et Julien Pesenti (DS3 WRC) prendront le départ du Rallye Cœur de France à Vendôme. Au sein du Team Minerva Oil by GBI, ils auront à leurs cotés l'équipage Yann Sapin / Axel Château (Peugeot 106 F2/13) avec qui ils espèrent ramener un maximum de points pour le Championnat Team où ils occupent actuellement la 3ème place. A la veille du départ, Jean-Charles revient sur le week-end passé et celui à venir : "Tout s'est relativement bien passé à Saint-Yrieix ! On a fait une bonne première boucle pour se remettre dans le bain depuis le Ternois qui était un peu loin. On a vite trouvé nos repères et on se sentait à l’aise sur des routes que l'on connaissait bien mais on est tombé sur un Benoit Vaillant... très vaillant justement ! On lui en met un peu d'emblée mais il a riposté aussitôt et on s'est échangé les scratchs toute la journée. La voiture était un peu trop dure à mon goût dans la première spéciale et je la trouvais difficile à conduire. On a pu changer tout ça à l’assistance et ça allait beaucoup mieux dans la boucle de nuit où on améliore nos temps. Malheureusement dans la dernière spéciale du jour, on cale et on perd 7 ou 8 secondes en signant le scratch malgré tout pour 1 petite seconde. Le rallye bascule un peu là je pense car on rentre en tête avec seulement avec 9/10eme d’avance au lieu d’un pécule plus confortable.
Le lendemain, Benoit nous met 6 secondes d’entrée dans la première spéciale, nouvelle pour tout le monde. On attaque bien dans la deuxième mais je fais un tête à queue et on perd encore 6 secondes dans l'opération. C’est dommage car on lui en reprend tout de même 3 dans la spéciale et on aurait pu inverser un peu la tendance. On a quand même essayé d'aller le chercher dans la deuxième boucle mais il nous en remet un peu dans la première et inversement dans la seconde. Reste alors deux spéciales où on ne cherche pas à le rattraper, on assure car on était déjà bien à l’attaque, ça roulait vraiment fort et c'était compliqué de faire beaucoup plus. Benoit a vraiment été fort ce week-end, il n’a pas volé sa victoire.
Maintenant nous nous rendons au Rallye Cœur de France avec le Team composé de Yann Sapin et moi-même. On espère que tout se passe bien pour ramener un maximum de points. Ce sera notre seul rallye en 1ere div avec la DS3. On va essayer de se faire plaisir et faire du mieux que l'on peut, on sait que c’est dur maintenant de rivaliser avec les R5 qui ont connu de nouvelles évolutions et sont pilotées par des jeunes qui vont très vite. Ça nous fera une belle expérience et c’est bien pour Minerva Oil de continuer à être représenté sur le Championnat Asphalte."

13
Septembre 2018
Rentrée chargée pour le Team Minerva Oil by GBI
Rentrée chargée pour le Team Minerva Oil by GBI

Après un mois de pause et le Terre de Langres, le Team Minerva Oil by GBI.com effectuait sa rentrée fin août au Rallye Terre de Lozère puis en ce début septembre à l'occasion de la sixième manche du Championnat de France au Rallye du Mont-Blanc. Dans la continuité, l'équipe sera présente ce week-end au Rallye Pays de Saint-Yrieix pour ce qui constitue l'un des événements majeurs de cette saison puisque disputée à domicile pour le fabricant de lubrifiants de Meuzac (87).


Présent sur tous les fronts, le Team Minerva Oil était donc représenté par Michaël Lobry et Gaëtan Parade (Mitsubishi evo X R4) au Terre de Lozère. De plus en plus à l'aise sur cette surface, Michaël montrait de belles dispositions et se classait aux portes du Top 10 à une probante 12ème place, accompagnée de la deuxième place de classe R4.

Le week-end dernier sonnait la reprise du Championnat de France des Rallyes Asphalte au Rallye du Mont-Blanc. Actuellement troisième du classement, le Team Minerva Oil by GBI.com pouvait compter sur les présences de Julien Marty et Noélise Beaulieu (Mitsubishi evo IX A8) et de Jean-Paul Monnin et Jean-Michel Bertrand (106 S16 A8). Auteur d'une course très solide, Julien parvenait à mener sa monture sur la plus haute marche du podium en groupe A et rapportait donc le maximum de points à l'équipe. De son côté, Jean-Paul était bien parti pour apportait sa pierre à l'édifice mais devait renoncer sur problème mécanique sur la liaison menant de la 4ème à la 5ème spéciale. Avec 21 points récoltés, le Team conserve malgré tout sa troisième place au championnat qu'il défendra à la fin du mois au Rallye Cœur de France.

Après les championnats Terre et Asphalte, c'est en deuxième division que l'on retrouvera le Team Minerva Oil au Rallye Pays de Saint-Yrieix, une épreuve capitale pour Jean-Charles Beaubelique et Minerva Oil puisque disputée à domicile dans le cadre d'un championnat national. Après avoir goûté à la Terre, Jean-Charles retrouvera sa DS3 WRC et sera copiloté par Julien Pesenti. Malheureux l'an dernier alors que le succès lui tendait les bras, il espère redresser la barre et jouer les premiers rôles sur une épreuve qui lui tient à cœur. Avec deux étapes de six spéciales chacune pour un total de 142 km chronométrés, il faudra partir tambours battants pour devancer la meute de R5 (7 au total) inscrites sur la liste des partants. Impatient d'être au départ, Jean-Charles Beaubelique nous livre son état d'esprit : "Le Team a effectué une belle rentrée après des vacances bien méritées pour tout le monde. Michaël fait un très beau résultat au Terre de Lozère et s'améliore de course en course. Nous avons aussi fait un beau rallye du Mont-Blanc avec la victoire de Julien en groupe A. Seul l'abandon de Jean-Paul est à regretter mais nous conservons notre place sur le podium et c'est l'essentiel.
De notre côté, après une petite aparté sur Terre, nous allons retrouver le Championnat 2ème Div' avec la DS3 WRC pour le Rallye Pays de Saint-Yrieix. C'est un des gros rendez-vous de l'année pour Minerva Oil et moi-même suite à la disparition du Rallye du Limousin. C'est une épreuve que l'on connait bien et que l'on a déjà remporté et on espère bien évidemment reproduire cette performance. Après deux abandons pour le moins inexpliqués, tout a été de nouveau révisé sur la DS3 et j'ai confiance dans le travail produit par mon équipe qui devrait nous permettre de repartir sur de bonnes bases pour la fin de saison. L'objectif est donc de terminer et si possible, sur la plus haute marche. Face à nous, il y aura une belle concurrence en R5, avec de jeunes pilotes talentueux et des autos qui font maintenant jeu égal avec les wrc. Il faudra donc s'appliquer pour ne pas commettre d'erreur cette année et faire les choses bien afin de faire briller les couleurs de Minerva Oil."

30
Juillet 2018
Plaisir maximum pour le Team Minerva Oil à Langres
Plaisir maximum pour le Team Minerva Oil à Langres

Troisième manche du Championnat de France, le rallye Terre de Langres voyait deux voitures du Team Minerva Oil by GBI.com au départ : Jean-Charles Beaubelique et Julien Pesenti (Citroën DS3 WRC) et Michaël Lobry et Gaëtan Parade (Mitsubishi evo X R4). Après deux ans d'inactivité sur cette surface, Jean-Charles décroche la 5ème place au scratch tandis que Michaël termine à la seconde place en R4. Place maintenant aux vacances pour le Team qui sera de retour début septembre au Rallye du Mont-Blanc.


Sans réels objectifs au départ de la course hormis celui de se faire plaisir, Jean-Charles peut être satisfait de sa prestation du week-end puisqu'on a pu observer une belle progression au fil des spéciales, notamment dans les seconds passages où le déficit d'expérience était quelque peu atténué. Au volant d'une DS3 WRC préparée par PH Sport et qui s'est révélée fiable et performante, Jean-Charles a pris un plaisir fou et décroche une belle cinquième place : "Ce Terre de Langres s’est très très bien passé. L’équipe PH Sport a fait un super boulot, la voiture à fonctionné à merveille tout le week-end et ce dès la petite séance d’essais d'avant-course. De notre côté, on a été un peu handicapé pour la remise en route après deux saisons sans rallye terre et je ne connaissais pas non plus la DS3 sur cette surface. Comme on s’y attendait, il a fallu retrouver des repères au début pour se sentir bien dans la voiture même si c’est vraiment une super auto quelle que soit la surface. Ça n'a pas été facile d'être dans le rythme au départ face à nos adversaires bien plus habitués, ils connaissent tous le rallye, ont le rythme du championnat, alors c'est compliqué de rivaliser avec un seul passage de reco. De ce fait, j'ai eu du mal à me lâcher dans les premiers tours mais on a vu qu’on améliorait vraiment beaucoup nos temps dans les deuxièmes. On a réussit aussi à faire un rallye sans erreur et les pneus Michelin se sont montrés très performants. Au final nous terminons 5ème, ce qui représente notre meilleur résultat sur terre même si celui-ci est anecdotique, on a pris beaucoup de plaisir, on était venu pour ça et on est très heureux de notre week-end.
Nous allons maintenant prendre un peu de repos et le Team fera sa rentrée au Mont-Blanc où nous aurons au minimum deux voitures mais aussi au Rallye de Saint-Yrieix à domicile, un rallye qui nous tient à cœur et qui compte pour le championnat de France D2 et auquel nous participerons avec la DS3 WRC."



En apprentissage également, Michaël Lobry a montré de beaux progrès ce week-end, mettant à profit une bonne séance sur terre quelques jours avant la course. Régulièrement proche du leader, Michaël n'a cessé de réduire l'écart au kilomètre et décroche la 2ème place en R4 ainsi que la 15ème au scratch. Pour lui aussi, il s'agit de son meilleurs résultat sur cette surface.