Actualités

06
Mai 2014
La Fiesta R5 Minerva Oil et Jean-Charles Beaubelique jouent à domicile !
La Fiesta R5 Minerva Oil et Jean-Charles Beaubelique jouent à domicile !

C’est devenu une habitude et il faut avouer qu’elle est plutôt agréable, comme tous les ans pour le week-end du 8 mai, Jean-Charles Beaubelique et Julien Vial disputeront leur épreuve à domicile, en Championnat de France des Rallyes Asphalte : le Rallye Région Limousin – Lac de Vassivière. Mais si cette manche est à surligner en rouge pour le pilote limougeaud, c’est aussi et surtout parce qu’elle se déroule sur les terres de MINERVA OIL également, partenaire historique de Jean-Charles. Et pour donner encore un peu plus de grandeur à ce rendez-vous, on notera que le fabricant de lubrifiants basé à Meuzac fête cette année son 80ème anniversaire, de quoi motiver les troupes au maximum afin de bien figurer lors de cette troisième épreuve du Championnat !

Pas le temps de souffler en Championnat de France ! Trois semaines après le Rallye Lyon-Charbonnières, la caravane du rallye français pose ses valises dans le Limousin, plus précisément à Limoges. L’épreuve organisée par l’ASALAC propose aux concurrents un parcours varié se déroulant sur trois départements : la Haute-Vienne, la Creuse et la Corrèze. Au programme, onze spéciales disputées autour du Lac de Vassivière, le tout réparti en deux étapes les vendredi 9 et samedi 10 mai. Le départ sera donné du village de Bourganeuf (23) avant d’envoyer les concurrents vers Peyrat-le-Château tandis que la préfecture offrira à ses habitants une super-spéciale parcourue autour du Technopôle d’E.S.T.E.R. le vendredi soir aux alentours de 19 heures.

Resté sur sa faim au Rallye Lyon-Charbonnières, ce rallye revêt une importance capitale pour Jean-Charles puisque disputée à la maison, et à quelques kilomètres du siège de MINERVA OIL, son fidèle partenaire. La Fiesta R5 – Minerva Oil devrait y trouver un terrain plus à sa convenance, nécessitant moins de vitesse de pointe et qui permettra de mettre en avant les qualités de châssis exceptionnelles entrevues depuis le début de la saison. Si le dernier rendez-vous ne s’est pas déroulé comme prévu, il a prouvé une nouvelle fois que Jean-Charles se sentait parfaitement à l’aise dans la Fiesta R5 – Minerva Oil et qu’il jouait dans le bon wagon, notamment en Trophée Michelin. A domicile, il souhaite confirmer le niveau de performance montré jusque-là et est impatient de prendre le départ de cette épreuve :

"Nous n’avons pas eu le temps de nous relâcher car il a fallu résoudre la panne et remettre en état les éléments de carrosserie que nous avons endommagé à Lyon. Je suis bien évidemment très heureux de participer au Rallye du Limousin qui comme tout le monde le sait se déroule sur des routes qui me sont familières. Le profil des spéciales me plait beaucoup et devrait convenir parfaitement à la Fiesta R5 – Minerva Oil. C’est une voiture de dernière génération avec les qualités qui en découlent : le châssis est incroyable et ces spéciales très sélectives devraient nous permettre d’en tirer bénéfice. Cependant, c’est un rallye qui ne nous a jamais trop réussit par le passé, mais comme nous avons eu notre lot de malchance lors de la dernière épreuve, on espère que tout se passera bien ici. Notre problème technique a été identifié et nous feront notre possible pour faire briller la Fiesta R5. La faire monter sur le podium du Trophée Michelin serait une belle façon de célébrer le 80ème anniversaire de MINERVA OIL et nous permettrait de défendre notre deuxième position au Trophée Michelin. Nous sommes ambitieux mais réalistes, le Limousin est un rallye difficile, avec des conditions météorologiques souvent compliquées qui imposent une bonne stratégie dans le marquage des pneus. Tout cela présage un très beau week-end sportif où nous seront heureux de retrouver nos copains comme Romain Martel, Pierre Ragues, Patrick Rouillard, Michel Morin… !"


Rallye Région Limousin : 8 au 10 Mai 2014

25
Avril 2014
Bonne récolte de points pour Jean-Charles Beaubelique et la Fiesta R5 – Minerva Oil!
Bonne récolte de points pour  Jean-Charles Beaubelique et la Fiesta R5 – Minerva Oil!

Deuxième épreuve du Championnat de France, le Rallye Lyon Charbonnières - Rhône voyait Jean-Charles Beaubelique et Julien Vial se présenter au départ du rallye en tant que leader du Trophée Michelin et à la troisième place du Championnat de France. Malheureusement, un souci technique empêchait la belle Fiesta R5 – Minerva Oil, jusque-là irréprochable, de s’exprimer pleinement durant tout le week-end. Dans l’impossibilité de réparer, Jean-Charles a essayé de compenser même si un détour à travers un champ le pénalisait de deux minutes. Cette quatrième place décrochée à Charbonnières-les-Bains permet au pilote limougeaud de figurer à la deuxième place du Trophée Michelin avant de se présenter au Rallye du Limousin sur les terres de son partenaire historique, MINERVA OIL.

Après une première manche en Championnat de France couronnée de succès, Jean-Charles abordait cette seconde épreuve avec beaucoup d’ambition, hélas, un élément défaillant allait le contraindre à revoir ses objectifs à la baisse. En défaut dès le premier chrono, un capteur privait la Fiesta R5 – Minerva Oil de sa vitesse maximale. Pour autant, Jean-Charles ne baissait pas les bras et s’employait à piloter proprement afin de limiter les dégâts. Au soir de la première étape, il pointait en 13ème position du classement général et à la 4ème du Trophée Michelin avec une place sur le podium en ligne de mire. 

Ne disposant pas de la pièce défaillante pour refaire une santé à la Fiesta R5, Jean-Charles et Julien attaquaient la seconde journée avec la même philosophie que la veille et remontaient de suite à la deuxième place du Trophée. Mais dans la spéciale suivante, en voulant compenser la perte de puissance, Jean-Charles se faisait piéger en pneus froids sur un freinage tardif en laissant échapper deux minutes qui le faisait rétrograder en huitième position. Préférant assurer un résultat, il s’appliquait à rentrer à bon port sans prendre tous les risques signant tout de même régulièrement des chronos dans les trois premiers. Doucement mais surement, il remontait à la 12ème place au scratch et à la 4ème du Michelin empochant ainsi des points importants en vue du Trophée Michelin. A l’arrivée, Jean-Charles regrettait toutefois son erreur du matin qui le faisait sortir du top 10 au scratch, l’empêchant de comptabiliser la totalité des points dans le cadre du Championnat de France et du Championnat Team.

Si le résultat brut n’est pas celui qu’il espérait, Jean-Charles peut tout de même exprimer plusieurs motifs de satisfaction : "Nous avions bien préparé ce rallye avec une séance d’essai qui nous a permis de nous sentir immédiatement à l’aise dans la Fiesta R5. Nous étions partis sur un bon rythme mais rapidement, un souci technique a ralenti notre progression. Il est difficile de quantifier l’impact sur nos temps mais malgré tout, nous étions dans le bon wagon le premier jour et nous pouvions espérer un gros résultat en Trophée Michelin. L’équipe a tout mis en œuvre pour solutionner le problème à l’assistance mais le vendredi soir, les ingénieurs M-Sport diagnostiquaient le disfonctionnement d’un élément que nous n’avions pas en notre possession. Ce sont des choses qui arrivent et il faut relativiser, nous sommes deuxième au classement du Trophée Michelin et pouvons nous satisfaire de l’osmose trouvée avec la Fiesta R5. C’est une voiture vraiment plaisante à piloter et nous avons encore beaucoup appris ce week-end. De plus nous sommes satisfait du support technique de M-Sport qui même à plusieurs centaines de kilomètres nous a aidé durant tout le week-end. Nous allons maintenant redoubler d’effort afin de réaliser une belle performance dans quinze jours au Rallye du Limousin, qui comme chaque année sera un rendez-vous incontournable de notre saison puisque se déroulant sur les bases de notre partenaire MINERVA OIL."

Prochaine épreuve : Rallye Région Limousin – Lac de Vassivière du 8 au 10 mai 2014

Retrouvez l’actualité du team sur www.gbi-com.fr avec des photos, des vidéos embarquées,…



14
Avril 2014
Jean-Charles Beaubelique et la Fiesta R5 – Minerva Oil espèrent un bon cru !
Jean-Charles Beaubelique et la Fiesta R5 – Minerva Oil espèrent un bon cru !

Après un Rallye du Touquet étincelant conclu par une victoire en Trophée Michelin et une première victoire en Championnat de France des Rallyes pour la Fiesta dans la catégorie R5, Jean-Charles Beaubelique et Julien Vial mettent maintenant le cap sur la cité des Gones pour la deuxième épreuve du championnat : le Rallye Lyon Charbonnières Rhône.

C’est un rallye new-look que propose l’ASA du Rhône avec une première étape remaniée et la disparition de la spéciale de Chiroubles. Fidèle du championnat, cette épreuve propose aux concurrents un tracé ultra rapide à travers le Beaujolais et les Monts du Lyonnais. Autre particularité du Rallye Lyon Charbonnières, la super-spéciale de Gerland disputée aux abords du stade du même nom permettra aux Lyonnais de voir évoluer les autos dans les rues de leur ville sans avoir à se déplacer.

Après deux premiers rallyes couronnés de succès, Jean-Charles et Julien ont la ferme intention de continuer sur la même lignée, mais ils s’attendent à une forte concurrence et savent que le parcours très rapide ne sera pas à leur avantage. Toutefois, la Ford Fiesta R5 Minerva Oil a d’autres arguments à faire valoir, tout comme Jean-Charles Beaubelique qui se sent parfaitement à l’aise à son volant.


"Nous restons sur une immense satisfaction au Rallye du Touquet mais on se présente à Lyon très réaliste en nous disant qu’il sera dur de reproduire cet exploit. Cependant, nous continuons à être studieux et nous avons bien préparé ce rendez-vous. Le profil est complètement différent de ce que nous avons rencontré lors de nos deux premières sorties avec la Fiesta R5 : les spéciales sont très rapides et très typées circuit, nous découvrirons comment réagit la voiture dans les appuis à haute vitesse. Pour cela, nous nous appuyons sur Alp Racing Suspension avec qui nous collaborons depuis plusieurs années et qui nous permet à chaque rallye de trouver le setup adéquat. Nous arrivons donc sur ce Lyon-Charbo surmotivés par l’engouement rencontré autour de la Fiesta R5 lors de la première manche du Championnat et nous ferons notre maximum pour faire bonne figure.

Le Rallye Lyon Charbonnières est une épreuve très sympathique… quand le terrain est sec ! Les spéciales sont plaisantes et s’apparentent à de véritables sprints où il faut constamment rechercher la vitesse, mais celles-ci peuvent se transformer en véritable enfer en cas de pluie avec de nombreuses plaques de goudron noir rendant les freinages plus qu’incertains. S’il fallait choisir, on préférerait bien évidemment un grand soleil ! L’usure et la gestion des pneus seront aussi à bien prendre en compte, tout comme la régularité, car seulement 4 assistances sont au programme.
Notre objectif est de terminer dans le top 10 au général et sur le podium du Trophée Michelin tout en continuant à progresser avec la Fiesta R5. Mais avec plus de dix WRC au départ, 7 Super 2000 et des Porsche à la vitesse de pointe nettement supérieure, la tâche ne s’annonce pas facile. Nous compterons sur le châssis bluffant de la Fiesta R5 pour rivaliser et on fera les comptes à la fin. Une chose est sûre, on a hâte d’y être !"
commente Jean-Charles.


Rallye Lyon Charbonnières – Rhône : du 17 au 19 avril 2014

10
Avril 2014
Retrouvez le week-end de Didier Gouret en vidéo
Retrouvez le week-end de Didier Gouret en vidéo

Retour en vidéo sur le week-end de Didier et Anne Gouret au volant de la Ford Focus WRC. Week-end parfait pour eux avec la victoire de l'épreuve mais surtout beaucoup de plaisir pris à bord de la Focus. 


Retrouvez les en vidéos embarquées:


http://bit.ly/1gbTlvF

06
Avril 2014
Victoire de Didier Gouret au Rallye de Lohéac
Victoire de Didier Gouret au Rallye de Lohéac

Didier a bien exploité la Ford Focus WRC GBi.com en remportant le Rallye de Lohéac ce week end. Avez neuf scratchs sur douze possible, il remporte avec sa copilote ce rallye National pour leur premier expérience avec une WRC.


En finissant avec 44 secondes d'avance sur son dauphin, il aura bien pris en main la belle Ford Focus WRC avec seulement une vingtaine de kilomètres d'essais.