Actualités

17
Octobre 2011
Jean-Charles Beaubelique et Julien Vial à une roue du podium…
Le rendez-vous de l’année pour tous les amateurs du rallye français avait lieu ce week-end à Autun à l’occasion de la Finale de la Coupe de France des Rallyes. Le Team MSR by GBI.com Minerva Oil y était représenté par Jean-Charles Beaubelique et Julien Vial au volant de leur 207 S2000. Retour sur une course remarquable et remarquée de l’équipage Minerva Oil malgré une crevaison qui aura tout changé !
 
« Nous nous sommes qualifiés avec très peu d’épreuves grâce à nos résultats en championnat de France mais l’objectif de l’année était évidemment cette finale. Même avec les projets que l’on peut mener en championnat de France avec le Team, je suis resté un pur amateur et pour un passionné comme moi, c’est le rendez-vous de l’année où l’on se doit d’être présent ! Cette année, notre objectif sera de monter sur le podium si les conditions de route sont en notre faveur. Mais je sais par expérience qu’une finale n’est jamais jouée d’avance … Alors réponse Samedi Soir !» déclare Jean-Charles avant le départ. Son copilote, Julien poursuit : « Nous nous sommes bien préparés à cette épreuve. Jean-Charles a désormais la voiture bien en main et je suis persuadé qu’il a passé un nouveau « step » avec l’auto. Comme ses résultats au Rallye de Saint Yrieix le montrent. Sur ce terrain spécifique, nous allons mettre en place une stratégie au niveau des pneus qui nous semble judicieuse mais qui ne permet pas de crevaison … »

Avec le numéro 1 sur les portières, Jean-Charles et Julien donnent le départ de cette nouvelle édition en compagnie du président de la Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) Nicolas Deschaux. Dès la première spéciale, ils partent sur un très gros rythme jusqu’à … la crevaison ! Celle tant redoutée, avec le choix de pneumatique défini par l’équipe, arrive dès le premier chrono. Toutes les chances de victoire s’envolent et les espoirs de podium s’amincissent dès l’entame de course. « Je ne sais pas où nous avons crevé car nous n’avons rien tapé … Je m’en suis rendu compte six kilomètres après le départ. C’est dur à encaisser … » annonce Jean-Charles au point stop. Assommé, l’équipage de la 207 attaque malgré tout sur les deux spéciales de nuit pour remonter à la septième place au général. « La course ne pouvait pas plus mal commencer. Suite à notre stratégie, nous n’avons déjà plus que quatre pneus pour faire toute la deuxième étape… Donc en plus de perdre ces quarante secondes suite à la crevaison, nous allons encore perdre du temps demain en devant économiser les pneus. » déclare Julien.

Au départ de la seconde étape, Jean-Charles et Julien ont trouvé pour nouvel objectif de remonter le maximum de place au général. En réalisant un troisième temps dans l’ES5, ils remontent à la fin de la première boucle à la quatrième place. « Nous avons bien roulé ce matin mais contrairement à toutes les attentes, la route est « trop » propre pour nous. Nos quatre roues motrices ne nous avantagent pas face aux Kit Cars et il est très dur de les contrer. Nous allons quand même attaquer dans le dernier tour pour montrer que nous sommes là ! » annonce le pilote limougeaud à son retour au parc de regroupement. « Si on prend le fait que nous sommes au mois d’Octobre, au rallye de la châtaigne, avec près de deux cents engagés, c’est quand même « pas de bol » que la route ne se dégrade pas plus que ça! En plus de ne pas profiter de nos quatre roues motrices, nous sommes assez handicapés par la vitesse de pointe » déclare Julien.

Jean-Charles avait annoncé qu’il attaquerait lors de la dernière boucle. Avec deux troisièmes temps à seulement quelques secondes de David Salanon et Gilles Nantet, c’est chose faite ! Mais ce sera insuffisant pour monter sur la troisième marche du podium. Ils empochent donc la quatrième place au scratch et la victoire dans leur catégorie. « Je me suis éclaté dans la dernière boucle et les temps réalisés montrent notre pointe de vitesse. Malheureusement, la loi du sport en a décidé autrement ! Je suis tout de même satisfait et remercie toute l’équipe et Julien pour ce bon résultat. Maintenant place au championnat Team, aux rallyes des Cévennes, où la fin de saison s’annonce excitante ! » déclare Jean-Charles sur le podium d’arrivée. 
06
Octobre 2011
Le Gbi R1 Driver sur la voie royale
Le Rallye de France-Alsace WRC, début octobre, s’annonçait comme LE rendez-vous de l’année pour les jeunes engagés au Championnat de France Junior FFSA. Fidèle à sa côte de popularité, c’est une vingtaine de jeunes pilotes qui sont prêt à en découdre sur le même tracé que les stars du WRC. Au départ de cette avant-dernière manche du Championnat de France Junior FFSA, Nicolas ROMIGUIERE, le GBi R1 Driver, figure sur le podium provisoire de cette compétition et dispose de réelles chances de victoire finale. Selon Jean-Charles Beaubelique, le Team Manager de GBI.com, l’objectif est simple : attaquer et prendre le maximum de points à ses adversaires directs. « Il ne reste plus que deux manches à Nicolas, en comptant ce rallye, et ils sont encore quatre pour la victoire finale. Il doit rouler vite tout en restant sur la route pour essayer de prendre un avantage sur ses concurrents dans la course au titre. »

Dès la première étape de vendredi, composée de quatre spéciales, Nicolas se montre performant et affiche clairement ses ambitions. Le jeune aveyronnais évite les pièges et signe tous les deuxièmes temps pour pointer en deuxième position à la fin du premier jour. « La route s’est beaucoup dégradée depuis nos passages en reconnaissances, je dois rester concentré car il y énormément de pièges. Demain nous allons essayer de remonter sur le leader » confie Nicolas au soir de la 1ère étape.

Le deuxième jour va être un tournant de la saison car il va apporter son lot de rebondissements. Dans les deux premiers chronos le GBi R1 Driver se montre incisif, mettant la pression sur le leader et lui reprend du temps. Lors du chrono suivant, Quentin Gilbert sort une première fois de la route mais repart, Nicolas et Alexis reviennent à moins de 5 secondes de la tête. C’est dans la spéciale du Grand Ballon, longue de 24km que tout va basculer. Aux ¾ de la spéciale, les deux pilotes sont pointés dans la même seconde mais quelques encablures plus loin Quentin Gilbert sort définitivement de la route : Nicolas et Alexis prennent la tête pour ne plus la lâcher ! Avec près de deux minutes trente d’avance sur son dauphin, il n’y a plus qu’à gérer la fin de la journée pour rentrer à Strasbourg en première position. « Nous sommes content d’être en tête après une lutte acharnée avec Quentin (Gilbert). Florian Bernardi a abandonné et Sébastien Chardonnet rencontre de gros problèmes mécaniques qui l’ont ralenti et fait perdre beaucoup de temps. Nos adversaires directs sont en difficulté et nous devons en profiter en marquant le maximum de points possibles. Nous devons confirmer demain en terminant le rallye à cette 1ère place. »

La journée de dimanche sera courte (environ 20km de chronos) mais néanmoins ponctuée d’un nouveau coup de théâtre dans l’avant-dernière spéciale. Sébastien Chardonnet, alors en tête du classement du Championnat de France Junior avant cette manche, qui évoluait à près de 5 minutes de Nicolas et Alexis suite à des soucis mécaniques abandonne à son tour. Malgré leur jeune âge, le duo de Rodez a encore fait preuve d’une grande maturité et d’une gestion de course parfaite, lui permettant de remporter une deuxième manche du Championnat de France Junior FFSA. «BRAVO ! Rapidité, intelligence et sérieux, sont les qualités que Nicolas et Alexis nous démontrent depuis le Touquet. Ils s’ouvrent une voie royale pour la dernière manche car ils sont maîtres de leur destin, une quatrième place sera suffisante pour devenir les premiers Champions de France Junior. Cerise sur le gâteau, la Twingo rapporte encore un maximum de points pour le Team. Nous sommes donc contents de pouvoir compter de nouveau sur Nicolas pour le rallye des Cévennes » confie Jean-Charles.

De son côté, Nicolas est ravi de son week-end : « C’est génial ! Le rallye s’est déroulé à merveille, aucuns soucis sur notre voiture et nous sommes en excellente position pour la dernière manche. Cependant l’équipe et moi-même restons concentrés sur le rallye du Var, nous devons bien préparer ce dernier rendez-vous. C’est une grande satisfaction de remporter ce rallye prestigieux sur les traces de Loeb, Ogier et les autres ténors du WRC… mais aussi devant les responsables de la FFSA et de Renault Sport. J’ai ainsi pu les remercier d’avoir créé ce Championnat de France Junior qui est un réel tremplin pour nous les jeunes. Maintenant place à la Finale de la Coupe de France des Rallyes à Autun dans 2 semaines et au Rallye des Cévennes dans un mois qui vont m’aider à bien préparer la dernière manche au Rallye du Var. Je remercie mes partenaires et supporters qui ont déjà réservé leur week-end pour venir nous supporter à Sainte Maxime. »

Rendez-vous fin Novembre pour le Rallye du Var, dénouement final du Championnat de France Junior FFSA.



26
Septembre 2011
Le Team MSR by GBI.com Minerva Oil dans la cour des grands !
Le rendez-vous de l’année pour tous les passionnés de rallye aura lieu ce week-end en Alsace à l’occasion du rallye de France. En plus d’être éligible pour le Championnat du Monde des Rallyes, l’épreuve alsacienne comptera également pour le Championnat de France des Rallyes. L’occasion pour le Team de faire briller les couleurs de son partenaire, Minerva Oil, au plus haut niveau international !

« Le rallye de France est une épreuve à part dans le championnat de France. En plus d’être la plus populaire, elle est surtout la plus difficile. Les conditions de route peuvent y être extrêmes après le passage des WRC. Il va falloir éviter tous les pièges… De plus, nous n’aurons que trois voitures d’engagés sur ce rallye après une « pluie » de forfait (ndlr : Arnaud Augoyard, Jean-Charles Beaubelique, Stéphane Pustelnik). Nous n’avons pas le droit à l’erreur si nous voulons garder nos chances au championnat … » déclare Mathieu Anne, coordinateur du Team.

Thomas Barral – Marine Murat – Clio R3 – N°212

Après avoir disputé le « mondial » l’an dernier, ponctué par une troisième place en deux roues motrices, Thomas s’élancera cette année dans le « grand national » (championnat de France) avec pour objectif de glaner une première victoire en R3 cette année. Le but sera également de rapporter le maximum de points à l’équipe, toujours leader du championnat de France Team.

Nicolas Romiguière – Alexis Nègre – Twingo R1 – N°236
Toujours deuxième du championnat de France Junior à deux épreuves du but, Nicolas a encore toutes ses chances de remporter le trophée. Pour cela, la règle est simple … Il lui faudra devancer ses deux rivaux, Sébastien Chardonnet et Quentin Gilbert dès ce week-end ! Autant dire que tant Nicolas et Alexis que l’équipe, devront faire un sans-faute sur les routes alsaciennes.
Brice Tranié – Gwen Dhote – Twingo R1 – N°251
Il y a des défis qui donnent envie d’être relevés ! Celui-là en est un ! Brice Tranié effectuera son premier rallye lors du rallye de France ! L’objectif est bien évidemment d’apprendre et la plus belle des victoires sera d’être à l’arrivée pour ce jeune parisien qui découvrira tout ce week-end. Toute l’équipe et sa copilote lui apporteront leur expérience afin de le mettre dans les meilleures conditions.

CLASSEMENT CHAMPIONNAT TEAM – AVANT RALLYE DE FRANCE
1 Team MSR by GBI.com Minerva Oil : 74 pts
2 Team Revo6 – Technoplus.eu : 72 pts
3 Team Sainteloc Racing : 64 pts
4 Team 2HP Competition : 60 pts
…
15
Septembre 2011
Des nouveautés en location, vente, ...
Retrouvez des nouveautés dans la rubrique Location avec une nouvelle voiture!
Une Subaru N12B Full Groupe N a rejoint le Team GBi.com et est disponible à la location.

Dans la rubrique vente, vous pouvez retrouver une maquette de la 207 Super 2000 et la casquette officielle du Team Minerva Oil.

Et retrouvez les photos du Rallyes de Saint Yrieix dans la rubrique Photos.
12
Septembre 2011
Un Rallye du Mont Blanc semé d’embuche pour le GBi R1 Driver
La rentrée des classes avait lieu à Morzine pour les concurrents du Championnat Junior FFSA à l’occasion du Rallye du Mont Blanc. En pleine confiance suite à sa victoire lors du Rallye du Rouergue, Nicolas Romiguiere retrouve une vingtaine d’adversaire prêt à se battre pour la victoire. Cette épreuve sonne le tournant de la saison car il ne reste plus que trois courses pour désigner le premier vainqueur du Championnat de France Junior FFSA. « C’est une épreuve importante car le moindre abandon pourrait nous éliminer de la victoire finale » commente Nicolas aux journalistes la veille du départ.
 
Dès les deux premières spéciales, le pilote du Team MSR by GBI.com se hisse en deuxième position au contact du leader. Nicolas signe même le meilleur temps dans le troisième chrono et montre clairement son intention de victoire. « On roule sans prendre de risques et les temps sont bons. On va continuer sur ce rythme. »
Mais les ennuis vont commencer pour le jeune aveyronnais au cours du quatrième secteur chronométré. Un choc dans une corde pourtant pas excessive endommage un support moteur et tord le train arrière. Nicolas doit ralentir lors des deux dernières spéciales de la journée. « C’est vraiment dommage car nous avons pas pris une grosse corde et nous n’avons pas compris pourquoi le train arrière a subi ces dégâts. Nous étions pourtant très bien partis mais nous allons nous battre pour monter sur le podium » lâche le GBI R1 Driver au soir de la première étape.

Cependant, un chat noir c’est invité dans le coffre de la Twingo noir ou plutôt dans la boite à vitesse car au petit matin de la deuxième étape, c’est la seconde vitesse qui décide ne plus donner signe de vie dès les premiers chronos. Ce problème va être un gros handicap face au montée interminable en épingle qui compose les spéciales de Joux Verte et Joux Plane. « Avec notre problème de boite à vitesse, nous ne pouvons plus accéder au podium. Nous allons donc continuer pour gagner les points de la quatrième place. » Effectivement Nicolas termine le rallye en quatrième position mais reste cependant encore en course pour la victoire finale.

« Je suis déçu car nous étions très bien partis et ces problèmes ne reflètent pas le travail que fourni MSR sur la voiture depuis le début de l’année. Nous n’avons pas eu de chance mais je retiens que j’étais vraiment dans le coup avant mes problèmes ce qui ne fait qu’augmenter ma motivation pour bien préparer le Rallye de France. Nous sommes deuxième du Championnat et nous avons encore toutes nos chances » commente le GBI R1 Driver.
De son côté, Jean-Charles Beaubelique continue d’apprécier les performances du jeune aveyronnais : « Nicolas marque encore des points pour le Team ! Encore une fois, ce jeune pilote démontre encore sa maturité et sa pointe de vitesse! Il rentre encore avec des points et reste au contact du leader. Toute l’équipe est derrière lui et nous préparons déjà le Rallye de France. »

Prochain rendez vous au Rallye de France début Octobre pour Nicolas et Alexis qui évolueront sur le même tracé que les concurrents du Champion du Monde des Rallyes.